Autodesk Fusion 360 : le meilleur logiciel de conception 3D ?

par

Cela fait plus de 3 ans que j’utilise couramment Autodesk Fusion 360. Je suis un ancien utilisateur de Solidworks dans sa version étudiante et j’ai auparavant testé des logiciels gratuits comme Blender et SketchUp ou professionnels comme Autodesk Inventor ou Siemens NX. Aujourd’hui, je ne fais que recommander Autodesk Fusion 360 aux débutants comme aux concepteurs 3D plus avancés. Voyons en quoi Autodesk Fusion 360 est, pour moi, le meilleur logiciel de conception 3D.

Des outils de conception 3D pro, accessibles gratuitement

Ce qui est le plus impressionnant aux premiers abords avec Autodesk Fusion 360, c’est la multitude de fonctionnalités d’esquisse, d’extrusion, d’addition et de soustraction de formes. Et tout cela accessible dès l’utilisation d’une licence personnelle. Dans les autres logiciels de conception 3D, afin de pouvoir accéder gratuitement à toutes les fonctionnalités de conception du logiciel, il est obligatoire d’être étudiant et de faire partie d’une université partenaire de la société qui développe le logiciel. Chez Autodesk, on mise sur les apprenants au sens large du terme.

Mais Autodesk frappe fort avec Fusion 360 en proposant une licence personnelle gratuite à destination des hobbyistes. Et pour avoir suivi l’évolution de cette licence depuis ces débuts, je peux vous affirmer que les fonctionnalités de conception 3D sont restées les mêmes que sur la version complète du logiciel (en tant que formateur et concepteur 3D, je travaille sur les deux versions, gratuite et payante).

Fonctionnalités Autodesk Fusion 360

L’architecture des menus proposée par Fusion 360 se veut très intuitive.

Donc, pour faire court : tout est faisable en conception 3D avec la licence personnelle Autodesk Fusion 360. De la simple pièce, aux projets d’assemblages multi-projets. De plus, tous vos projets seront enregistrés sur le Cloud, sur votre compte Autodesk (vous pouvez également travailler en local). Un avantage si l’on travaille sur plusieurs machines !

3 fonctionnalités utiles à tout Imprimeur 3D Pro

Faisons le tour des 3 fonctionnalités que j’utilise le plus dans Autodesk Fusion 360 et qui sont incontournables pour les concepteurs-imprimeurs 3D débutants, intermédiaires et même professionnels.

La possibilité d’intégrer des maillages 3D

En tant que concepteur et imprimeur 3D, il est souvent très intéressant d’intégrer ou de modifier des modèles 3D maillés de type STL, OBJ ou IGES. Et ceci est faisable sous Autodesk Fusion 360. Il est possible d’ajouter et de soustraire des formes solides à ces objets maillés, puis d’effectuer un remaillage de l’ensemble. Autre possibilité : transformer un maillage STL en modèle 3D solide afin de le modifier comme une pièce normale. Il faudra passer par la conversion Mesh->BRep pour se faire. Si le modèle est trop complexe pour être transformé, pas de panique, Autodesk Fusion 360 possède un outil de remaillage et de réduction des faces, afin de réduire la complexité de votre pièce.

Modification STL Autodesk Fusion 360

Modification d’un fichier STL. L’original à gauche et sa modification à droite. – Source : Créer vos propres objets en 3D de A à Z – La Plateforme Imprimeur3DPro.

En bref, cette possibilité d’insérer des maillages 3D ou d’importer des pièces issues d’autres projets est un atout puissant qui ravira n’importe quel concepteur 3D.

Concevoir à partir de canevas dans Autodesk Fusion 360

Autodesk Fusion 360 propose l’intégration de canevas. Il s’agit d’un plan où l’on peut placer et mettre à l’échelle une photo, un logo ou n’importe quel graphique au format PNG, JPEG, etc…  Je vous en parlais déjà dans l’article qui traitait de la reproduction de pièces en 3D.

Reproduction du Tesla Cybertruck en vue de miniaturisation

Ma reproduction du Tesla Cybertruck depuis les croquis et les dimensions communiqués par Tesla.

L’utilisation de canevas apporte un réel gain de temps, surtout lorsqu’on cherche à reproduire une pièce en 3D ou que l’on travaille sur des projets de miniaturisation. C’est l’idéal pour tout Imprimeur 3D Pro qui se respecte et très facile à appréhender.

Intégration d’esquisses vectorielles

Qu’est-ce qu’une esquisse vectorielle ? Il s’agit d’un dessin, d’une forme uniquement composée de vecteurs. À la différence d’une image en JPEG ou PNG, un dessin vectoriel peut être redimensionné sans perte de qualité. Ce sont les vecteurs qui sont redimensionnés proportionnellement. On retrouve les dessins vectoriels sous la forme de fichiers SVG ou DXF le plus souvent. Les graphistes, plus habitués aux formats EPS ou AI (Adobe Illustrator) peuvent facilement enregistrer leurs projets au format SVG. Le DXF, quant à lui, a été proposé en 1982 par Autodesk lui-même avec leur logiciel phare de conception 2D : Autodesk AutoCad.

Importation vectorielle Autodesk Fusion 360

Importation d’un motif en fichier SVG. – Source : Créer vos propres objets en 3D de A à Z – La Plateforme Imprimeur3DPro.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’avec Autodesk Fusion 360, vous pouvez passer directement de la 2D vectorielle à de la 3D, et cela à l’échelle que vous souhaitez. C’est plutôt pratique pour l’insertion de motifs et l’extrusion de logos.

Un moteur de rendu 3D intégré

Il est rare dans un logiciel de conception 3D technique de proposer un moteur de rendu 3D photoréaliste. Et pourtant, c’est ce que Fusion 360 vous propose. Ce module de Fusion 360 permet de réaliser un rendu photoréaliste de votre projet. Il est recommandé de posséder une bonne carte graphique dédiée dans son ordinateur pour avoir rapidement un bon rendu sur la licence gratuite de Fusion 360. Sinon, il faudra passer par la case « achat de crédits Autodesk » afin de demander un rendu sur les serveurs Autodesk. Le rendu sur le Cloud est en accès illimité sur la licence payante. Attention tout de même, à certaines heures, les serveurs sont plus chargés et votre rendu sera en « file d’attente ». Le rendu local est donc un très bon compromis dans ce cas, même en licence payante.

Exemple de rendu de projet réalisé localement sur l’ordinateur. – Source : Créer vos propres objets en 3D de A à Z – La Plateforme Imprimeur3DPro.

Ceci dit, sur nos configurations qu’on utilise pour du montage vidéo et de la conception 3D qui datent déjà de quelques années, les rendus s’effectuent en moins de 5 minutes de notre côté (avec des cartes graphiques NVidia GTX 1070 et GTX 1080). Donc largement suffisant pour faire quelques rendus.

Personnellement, j’utilise beaucoup ce moteur de rendu pour mes formations, pour illustrer mes projets clients et pour partager des conceptions aux communautés GrabCAD et Thingiverse. Pour ce dernier point, cela a au moins le mérite de mettre vos publications en avant.

Une exportation STL simple et efficace

Et enfin, un des derniers points qui nous intéresse en tant qu’Imprimeur 3D Pro, l’exportation en STL. C’est l’étape obligatoire pour passer de votre conception 3D aux modèles 3D maillés (STL, OBJ ou 3MF) que vous pouvez importer dans votre logiciel de découpe (Slicer) favori.

Autodesk Fusion 360 - Enregistrer au format STL

Exportation d’une conception 3D de plus de 30 centimètres de haut pour un projet de lampe Voronoi.

Personnellement, je me souviens d’une époque désastreuse avec certains logiciels de conception comme SketchUp, qui nous sortait des fichiers STL corrompus qui faisaient littéralement planter n’importe quel slicer. Et c’était loin d’être le seul logiciel où l’export STL n’était pas au point. Même si aujourd’hui, la plupart des logiciels de conception 3D proposent un export STL stable, Autodesk Fusion 360 ne m’a jamais déçu sur ce point en 3 ans. L’export STL se veut simple : on définit la qualité d’export et on sauvegarde. Ni plus ni moins. Et ça fonctionne bien. Tant mieux, c’est tout ce que l’on demande en tant que concepteur et imprimeur 3D.

Vidéo : Débuter gratuitement avec Autodesk Fusion 360

Voici une petite vidéo tutoriel sur la manière de créer un compte en utilisation personnelle sur Autodesk Fusion 360 avec l’installation du logiciel et la première configuration.

Pour se créer un compte pour utilisation personnelle comme dans la vidéo, cela se passe ici https://www.autodesk.fr/products/fusion-360/personal

Autodesk Fusion 360 : La licence gratuite start-up

Autodesk propose également une licence start-up gratuite destinée aux petites sociétés (moins de 10 personnes et moins de 3 ans d’activité), aux sociétés unipersonnelles et aux autoentrepreneurs (dans le cas de la France) qui vous permet d’utiliser Fusion 360 gratuitement tant que vous ne dépassez pas 100 000 $ de chiffre d’affaires annuel.

Plus d’informations ici : https://www.autodesk.fr/products/fusion-360/startups

Autodesk Fusion 360 : le respect de la progression

Ce que j’apprécie particulièrement avec Fusion 360, c’est cet aspect « progression » que propose Autodesk. Vous pouvez commencer à apprendre la conception 3D avec Autodesk Fusion 360 gratuitement et réaliser vos propres projets sans débourser le moindre centime. Autodesk a pendant longtemps toléré que les freelance et les petites startup commencent à utiliser la licence gratuite pour une utilisation commerciale, tant que le chiffre d’affaires de la société ne permet pas de s’offrir la licence payante (comptez entre 450 et 500€ TTC l’année).

Pour un freelance, ou un petit entrepreneur souhaitant travailler en collaboration sur des projets plus importants, le passage sur la licence payante est une suite logique. D’une part par l’ajout de fonctionnalités utiles (simulations et accès aux rendus sur le cloud), mais aussi par la possibilité de travail en équipe. Et côté apprentissage, c’est tout pareil : vous apprenez les bases, vous concevez pour vous-même, vos proches et votre communauté. Et si cela vous plaît, que vous souhaitez encore progresser, Autodesk Fusion 360 pourra vous accompagner dans votre professionnalisation avec sa licence payante sans que vous ne soyez trop déboussolé. Cet écosystème permet à Autodesk de garder toujours son logiciel à jour et d’y apporter toujours plus de nouveauté et de stabilité.

En définitive, je recommande vivement l’utilisation d’Autodesk Fusion 360 pour tous les concepteurs 3D amoureux de l’impression 3D. Il n’y a plus qu’à essayer, vous n’avez rien à y perdre ;-).

Benoît Jellimann.

Notre guide « Créer ses propres objets en 3D« 

En ce moment à 0€

7 Commentaires

  1. joel chemin

    bonjour,
    habituellement la licence est pour 3 ans. est-ce le cas ici aussi?

    Réponse
    • Benoît Jellimann

      La licence personnelle gratuite est renouvelable chaque année. Je vais mettre à jour l’article en ce sens. Merci Joël 🙂

      Réponse
  2. bastide

    bonjour,
    j’utilise Fusion 360 depuis août 2020 date d’achat de mon imprimante, j’ai essayé d’autres logiciel de conception et j’avoue que je ne suis arrivé à rien. Je ne maîtrise pas tout mais mais suis très content de ce logiciel. Je suis à la retraite et passe de très bons moments à la conception. Lors de mon achat je ne connaissais pas la complexité de l’utilisation d’une imprimante 3D. La gratuité de Fusion 360 est formidable pour une telle performance.
    Merci pour tes articles.

    Réponse
  3. Polo

    Bonjour, merci pour cet article. Les réponses apportées par Autodesk ne sont pas toujours claires.
    Selon ton article je comprends que pour les petites entreprises françaises, avec un CA annuel de moins de 100 000dollars, il est possible d’utiliser gratuitement fusion 360 avec la licence start up, renouvelable. Mais faut-il d’abord demander l’autorisation à autodesk?
    Merci pour tes articles toujours d’actualité, et pratique!

    Réponse
    • Benoît Jellimann

      Bonjour Polo,
      Toutes les réponses sont chez Autodesk. Ils ont un formulaire à remplir lors de l’inscription à la licence Start-Up. Le lien est dans l’article. 😉

      Réponse
  4. Polo

    Bonjour Benoît,
    Merci pour ta réponse, en effet j’ai vu le formulaire, mais franchement c’est complexe, j’ai peur de saisir de mauvaises informations ou mauvais choix et que ce ne soit pas validé par Autodesk.
    Y a t’il des éléments à remplir absolument d’une certaines manières afin d’ être validé?
    Bonne journée

    Réponse
    • Benoît Jellimann

      Bonjour Polo,
      C’est à voir avec eux. On ne peut vous aider sur ce point.
      Personnellement, je l’avais fait il y a quelques années pour la licence Éduction, à des fin de formations et pour ma chaîne YouTube. Je n’avais pas eu de soucis avec mon autoentreprise. Je possède toujours cette licence d’ailleurs.
      Benoît.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez notre guide "Créer ses propres objets en 3D"

En ce moment, nous offrons notre guide gratuit à tout nouvel inscrit à notre newsletter. Profitez-en !

Inscription OK !

Pin It on Pinterest

Share This